Page copy protected against web site content infringement by Copyscape

Quelques tombes remarquables

du cimetière saint-Pierre

à Marseille

 

C’était hier jour de ma promenade hebdomadaire dans le très beau cimetière Saint-Pierre de Marseille.

Qu’est-ce qu’on y est bien.

Je vais souvent dire un petit bonjour à mes parents et amis qui y résident.

Que le temps passe vite ! Un tel est là depuis déjà 20 ans. Une autre vient d’y arriver depuis une petite quinzaine.

Qu’elle était gaie et joliette dans les années 60 !

Hier matin jour de chance. J’ai retrouvé mon ancien dentiste. Au hasard d’une allée.

1922-1985 disait la plaque. Seulement 63 ans.

C’est vrai, je me souviens qu’à l’époque, je n’avais pu m’empêcher de penser qu’il ne profiterait pas de ses cotisations pour la retraite.

Je me suis de même souvenu que peu de temps avant sa mort je lui avais fait des remarques assez aigres sur le montant de ses honoraires.

J’en ai été un peu gêné mais puisque j’en avais l’occasion, relativement inespérée, je lui ai demandé sincèrement pardon en lui faisant bien remarquer que,

à cette époque, je n’étais pas au courant de son état de mauvaise santé. Je n’ai d’ailleurs jamais su quelle était l’affection qui l’avait amené là.

Là où le soleil commençait à taper.

Vraiment fort.

J’ai alors continué ma promenade dans des allées ombragées. Et il y en a. Sur des km.

Arrivé à la pinède j’étais exténué mais ravi. Que les tombes y sont belles ! De véritables oeuvres d’art.

Là un boxeur, j’allais presque dire en chair et en os. Mais ce n’est qu’une statue. Magnifique.

Là un combattant de 14. Plus vrai que nature. On croirait qu’il va nous tirer dessus.

Et là ces photos de femmes fondues dans le marbre. Quelles beautés !

Il faisait vraiment trop chaud pour aller saluer mon vieil Antoine. J’irai la semaine prochaine.

Rien ne presse après tout. Quelle belle journée ! Vivement lundi.

Bdfy GfXjvjd

 

Portail Canon Eos-numerique

Retour à la page

Retour au menu